Hello Lior Fam’ !

Comment ça va ?

Nous sommes en Novembre ! Yes we are !  Et comme le dit un chant que j’aime beaucoup « j’ai survécu ». NOUS AVONS SURVECU.

Franchement, ça mérite bien de prendre une minute de silence de gratitude.

Oki. Reprenons. En parlant de gratitude, avez-vous suivi le « Glow&Gratitude Challenge » du mois d’Octobre ?

Si oui RA-CON-TEZ-NOUS en commentaires l’expérience ! Et pour les autres, il n’est pas trop tard pour adopter la bonne attitude.

Séance de rattrapage !

Le mot d’ordre du challenge était la reconnaissance. Pendant 21 jours, les membres du Lior Ladies Club recevaient un mot qui devait faire l’objet de leur reconnaissance tout au long de la journée.

En pratique ça donne quoi ?

Le challenge a commencé avec le mot « Relations ». Il s’agissait d’être reconnaissant pour nos relations. Pareil avec le mot santé, travail etc. Et en prime, le soir Miss Lior nous partageait son expérience au travers d’une vidéo.

Mais en quoi était-ce pertinent ? Et pourquoi je dis que vous pouvez encore rattraper le train en marche ?

Parce que la gratitude, ou encore la reconnaissance ça se cultive tous les jours. Et les effets ne se font pas attendre : La paix et la joie, pour ne citer qu’eux, en sont deux exemples. Car ce qui occupe notre attention influence nos émotions.

Si je focalise mes pensées sur ce que j’ai, cela va produire en moi de la joie. Mais si au contraire, je me focalise sur ce que je n’ai pas (et c’est encore pire quand je ne sais pas comment l’obtenir) cela va produire en moi de la tristesse, du découragement.

Je pense que vous voyez de quoi je parle.

Il ne s’agit pas de nier un manque ou un mal quel qu’en soit sa nature, mais d’orienter notre attention sur quelque chose de plus grand et barrer la route à la force négative qu’il peut avoir sur nous.

J’ai pour ma part commencé à être reconnaissante pour ce que j’avais de très bien dans ma santé. Je peux marcher, boire, respirer et j’en passe. Ma santé ne se résume plus à cette maladie que l’on m’a diagnostiqué dans l’adolescence.  Et plus je pense ainsi, plus je suis reconnaissante, plus je me sens bien.

Je vous encourage vivement à le faire !

Et si vous commenciez par vous réjouir pour cette année ? Ou même cette journée ? Effectivement, ni l’une ni l’autre n’est terminée. Mais d’heures ou de jours beaucoup se sont déjà écoulés.

La reconnaissance c’est aussi ça : se réjouir de ce qu’on a, où l’on est, en tout temps.

Votre âme vous remerciera, et votre peau aussi. La reconnaissance est au cœur ce qu’une routine (adaptée) est à notre peau.

Alors, pourquoi êtes-vous reconnaissantes aujourd’hui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Name *